Comment se débarrasser de la pyrale du buis ?

Incontestablement, le buis est la star des jardins à la française. Autrement dit, c’est la plante topiaire par excellence. Cependant, c’est aussi un spécimen très apprécié des petites bestioles. La pyrale du buis est un parasite vraiment nuisible pour la plante. Il s’agit d’un nuisible qui s’avère être difficile à éradiquer. À vrai dire, la pyrale du buis, autrement appelé Cydalima perspectalis est une espèce de lépidoptères appartenant à la famille des Crambidae. Ce spécimen est originaire de l’Extrême-Orient. Son apparition en Europe fut accidentelle dans les années 2000. À partir de là, la petite bête devient plus invasive. Afin de connaître comment lutter contre cet insecte et le traiter, il importe de connaître quelques notions sur ce ravageur et les méfaits qu’il engendre.

Descriptif de la pyrale du buis et la maladie du buis

Pour pouvoir se débarrasser de la pyrale du buis, il convient de connaître ce que c’est et le mal qu’il apporte à nos buis. Facile à repérer, cet insecte nocturne dispose d’ailes blanches. Ses bordures sont colorées en marron, ce qui le diffère des papillons. C’est une espèce vraiment nuisible pour les plantes, notamment le buis. En effet, elle se nourrit de feuillages jusqu’à ce qu’ils s’assèchent. La chenille, elle, se reconnait par sa couleur vert clair ornée de stries longitudinales vertes foncées. Ces dernières sont aussi incrustées de verrues noires. Les cocons et la soie de la bestiole hébergent les jeunes chenilles pendant l’hiver. Ensuite, la période de fécondation commence alors que le froid s’estompe. Il faut donc agir sans attendre. À titre préventif, il faudra surveiller constamment la plante concernée au moins une fois par semaine afin de repérer une possibilité d’infestation causant une maladie grave menant à un assèchement total du buis. Dans la mesure où quelques parties commencent à être infectées, il faut sans attendre trouver un remède face à ce fléau. De ce fait, nous pouvons éviter qu’il atteigne toutes nos plantes.

Techniques pour se débarrasser de la pyrale de buis

Plusieurs moyens sont possibles pour éviter une infection menant à l’assèchement du buis en entier. D’abord, on peut faire une élimination par prélèvement. En réalité, cette solution concerne les attaques pour de très petits nombres. Pour ce faire, il suffit de procéder tout simplement à un prélèvement. Inoffensives, elles ne sont aucunement urticantes. Sinon, on peut seulement provoquer leur chute à terre et les récolter avec un filet.

Faire usage d’un filet anti-insecte est également efficace. L’idéal est d’installer ce dispositif à maille fine entre Mars et octobre lorsqu’on détecte la présence de la pyrale de buis. Cela évitera toute une invasion. Mais, il sera encore mieux de procéder à une mise en quarantaine des plantes qui ne sont pas encore touchées. Dans les deux cas, il est toujours envisageable de placer le filet pour que les pyrales du buis placées dans les plantes attaquées ne viennent plus pondre sur le voisinage encore en bonne santé.

Par ailleurs, il existe également un piège à phéromones que nous pouvons mettre en place dans le but de capturer les papillons mâles. Il s’agit là aussi d’un moyen de surveillance. À vrai dire, en détectant la présence des cocons nuisibles, nous pouvons encore limiter la reproduction. Les capsules de phéromone dégagent une odeur des femelles, ce qui attire les mâles adultes et les emprisonne dans le piège. Un dispositif assez efficace, on estime une capture de plus de 3 pyrales par semaine.

Traitements contre la pyrale de buis

Dans la mesure où vos plantes topiaires sont attaquées par les pyrales du buis, il existe d’autres solutions pour éradiquer ces nuisances comme le recours à des insecticides. Le Solabiol, par exemple, est à voir de près. Il fait partie des plus efficaces et rapides. Autrement, il est également conseillé d’opter pour une lutte microbiologique. Il s’agit là de recourir à l’usage d’un produit comme le Bacillus thuringiensis ou bacille de Thuringe, notamment la variété Kurstaki. Ce produit attaque le système digestif des pyrales et les tue. Il suffit de pulvériser la solution sur les plantes, surtout en dessous des feuilles. Notons que les feuilles sont sensibles aux UV. Donc, il est préférable qu’on en applique seulement en fin de journée. Toutefois, le traitement ne doit pas dépasser les 8 jours.

En outre, la lutte chimique est aussi choisie dans les cas d’urgence. Il faudra faire usage d’un insecticide chimique homologué à base de pyréthrinoïdes. On parle d’un produit naturel et biodégradable. Cependant, il ne tue pas seulement les pyrales, mais tous les insectes pouvant entrer en contact avec lui. Mais encore, on peut concocter un traitement bio chez soi pour entretenir nos plantes. Par exemple, une solution à base de savon noir, le vinaigre blanc, liquide vaisselle, huile essentielle, etc. Après tout traitement, il faut penser à prendre soin de nos plantes en enlevant les toiles de soie au jet d’eau. En effet, ces dernières peuvent encore contenir des chrysalides de pyrales. Puis, il faudra réhabiliter le spécimen végétal pour qu’il retrouve la vie. Dans cette perspective, ajouter un peu de compost ou d’engrais et irriguer la plante sont conseillés pour qu’elle se réhydrate. Cela lui permettra de lutter contre la maladie.

Entreprise professionnelle pour traiter la pyrale du buis

Si jamais vous avez déjà recouru à toutes les méthodes citées plus haut et que vos plantes souffrent encore à cause des pyrales de buis, il convient de faire appel à une entreprise professionnelle comme ocet.fr pour traiter ce genre d’insecte nuisible aux plantes. N’importe où en France, il est possible de faire appel à une équipe spécialisée dans ce domaine. Au fait, seule une équipe d’experts saura comment éradiquer ces bestioles définitivement pour qu’elles ne reviennent plus nuire à nos plantes. Justement, les professionnels disposent de meilleurs produits comptant parmi les plus efficaces de tous. Mais en plus, ils utilisent des dispositifs efficaces et haut de gamme. Sans nul doute, leur service est requis lorsqu’on est dans une telle situation. En prenant contact et un rendez-vous, une équipe se déplacera pour effectuer la tâche. Par ailleurs, pour savoir quelle entreprise est fiable, nous pouvons demander l’avis des précédents clients. En outre, on pourra se baser sur les devis gratuits proposés.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: